6 principes pour atteindre la liberté financière

Les principes de la liberté financière représentent la base de l’éducation financière. Il s’agit de six (06) principes dont la connaissance et l’étude constituent la différence majeure entre les riches et les pauvres, entre la liberté et l’esclavage…

Les principes de la création financière ont pour but de favoriser les dispositions intérieures de l’intelligence financière. Sans ces six (06) principes, il serait impossible de mettre en œuvre ceux de la liberté financière.

6 principes pour atteindre la liberté financière

6 principes pour atteindre la liberté financière

1er principe: Créer l’argent pour la liberté financière

Sans tourner autour du pot, voici le premier principe de l’éducation financière: pour créer de l’argent, il faut acquérir un actif.

C’est pour ces raisons que la classe riche deviendra toujours plus riche, que la classe moyenne aura tendance à disparaître et que la classe pauvre s’appauvrira davantage. Ceux ou celles qui seront ouverts(es) à développer leur intelligence financière migreront vers la classe riche; mais ceux ou celles qui ne voudront pas faire ce pas se dirigeront vers la classe pauvre. La classe pauvre, elle de son côté, deviendra davantage pauvre si elle ne développe pas son intelligence financière.

Comment la classe moyenne et la classe pauvre peuvent-elles refuser d’accroître leur intelligence financière, me demanderez-vous? Simplement parce que l’argent est une drogue et que l’on finit par être dépendant de la manière dont on le gagne nous dit Robert Kiyosaki.

Plus les pauvres croiront qu’ils ont besoin d’argent pour s’en sortir financièrement, plus ils seront dépendants de l’argent et plus ils s’appauvriront au fil des années. C’est la même chose pour une personne de la classe moyenne qui se dit que pour avoir l’argent, il faut un emploi bien rémunéré avec de bons avantages sociaux, ou une augmentation de salaire, ou un diplôme plus élevé, etc.

Tout le monde veut améliorer son sort et celui de sa famille tout en continuant à se comporter de la même façon que d’habitude. Or, il est impossible d’obtenir des résultats différents en continuant à faire les mêmes choses. Pour changer sa condition financière, il faut changer ses habitudes.

Généralement, lorsqu’une personne de la classe moyenne ou pauvre manque d’argent, elle dit: « j’ai besoin d’argent » ou « il me faut de l’argent ». C’est ce qui cause le problème. En principe, vu la définition d’un actif, cette personne devrait plutôt dire: « j’ai besoin d’un actif » ou « il me faut un actif ». Pourquoi? Parce ce que nous avons dit qu’un actif est un bien matériel ou immatériel qui met l’argent dans votre poche. Alors, si vous avez un actif, vous aurez de l’argent. Un actif peut être une maison que vous mettez en location, une voiture de transport, ou une compétence dans un domaine, etc

Cependant, il existe d’autres principes indispensables à la création d’argent, des principes sans lesquels le premier ne pourrait se réaliser.

2e principe: L’information pour la liberté financière

Le choix d’améliorer son sort est un choix basé sur la recherche de l’information. En fait, les riches investissent beaucoup de temps avant d’investir de l’argent. Ils investissent du temps dans les livres, dans les séminaires et avec leurs coachs. Ainsi, ils sont capables de réduire tout risque d’échec et réussir leurs projets. Les entrepreneurs étudient pour réduire le risque avant de passer à l’action. À l’opposé, la classe moyenne investit l’argent avant d’investir du temps. Ils sont donc fragilisés par la dure réalité une fois l’argent investi. Ils sont contraints d’abandonner par la suite leurs projets par peur de tout perdre.

Le terme “les riches” que j’emploie ne se réfère pas à des personnes qui ont de l’argent. Car l’argent est une conséquence de la richesse de leur esprit: les familles de la classe riche le sont en connaissances financières, ensuite elles passent à l’action et enfin elles génèrent l’argent. Et le fait qu’elles soient riches en connaissances leur vient de l’information.

L’information est le pouvoir du 21e siècle. C’est la raison pour laquelle les familles de la classe riche passent au moins trente minutes de lecture par jour pendant que les familles de la classe pauvre et de la classe moyenne occupent la majorité de leur temps libre à regarder la télévision ou à s’affairer sur les réseaux sociaux.

Les riches savent que c’est l’information qui domine le monde en ce moment. L’information vaut de l’or car elle débouche sur de nombreux profits. Cependant, les familles de la classe pauvre et de la classe moyenne se comportent encore comme si nous étions à l’époque industrielle.

Il y a trois (03) types d’informations que les riches lisent tous les jours pour promouvoir la liberté financière:

  • Information sur la croissance personnelle,
  • les opportunités d’affaires ou des secteurs d’activités spécifiques,
  • Information sur l’entreprenariat, le monde des affaires en général.

3e principe: Surveillez vos opinions et votre vocabulaire

Alors que l’un des plus grands secrets de la réussite des entrepreneurs c’est la recherche de l’information, l’une des causes de l’échec des familles de la classe moyenne et pauvre, ce sont leurs opinions.

Il y a une grande différence entre l’opinion et l’information. L’opinion se fonde sur des émotions. Une opinion est une idée sans fondement objectif. Elle se base sur des fondements subjectifs. Les familles de la classe pauvre et de la classe moyenne ont pour la plupart des opinions; des idées qu’elle s’entretiennent dans leur esprit depuis des générations et qu’elles continuent de transmettre à leurs enfants. La plupart de ces opinions sont libellées comme suit:

-l’argent ne fait pas le bonheur

-l’argent n’est pas bon car c’est le nerf de la guerre

-heureux les pauvres car ils auront accès au paradis

Ces simples phrases ont un effet tellement puissant que toutes les familles de la classe pauvre et moyenne en sont victimes. Le résultat est que les enfants sont éduqués sans connaissances financières. La seule chose qu’on leur apprend c’est la peur de l’argent au lieu de leur apprendre à l’apprivoiser.

Mais comment un analphabète financier peut-il éduquer financièrement un autre analphabète financier? Voici quelques leçons financières les plus enseignées dans les cellules familiales africaines:

  • Va à l’école pour avoir un bon diplôme
  • Ensuite trouve-toi un bon emploi dans un bureau avec un bon salaire et de bons avantages sociaux
  • Vis en dessous de tes moyens et accroche ton habit là où ta main arrive
  • Achète ou construis une maison résidentielle
  • Ne prends jamais de dettes
  • Ne prends pas trop de risques jusqu’à ta retraite et tu auras réussi

Les parents de la classe riche, quant à eux, enseignent le jeu de l’argent à leurs enfants. Voici quelques leçons qu’ils donnent à leurs enfants pour la liberté financière:

  • L’argent n’est ni bon ni mauvais: il est neutre
  • Va à l’école pour développer ton intelligence intellectuelle afin d’acquérir ou bâtir ta propre entreprise Ne travaille pas pour un employeur toute ta vie, bâtis ton entreprise
  • Pourquoi devrais-tu vivre en dessous de tes moyens ou pourquoi devrais tu accrocher ton habit là où ta main arrive? Pourquoi ne pas, plutôt, chercher à accroître tes moyens ou pourquoi ne pas chercher un tabouret (c’est-à-dire un levier) sur lequel tu pourras monter pour accrocher tes habits?
  • Achète une maison avec hypothèque, mets-la en location, utilise une partie du loyer pour payer l’hypothèque et épargne l’autre partie pour t’acheter ou construire une maison résidentielle
  • Travaille dur pour ta propre entreprise pendant 10 à 15 ans, ensuite laisse l’argent travailler pour toi et prend ta retraite à 45 ans pour commencer à réaliser tes rêves
  • Au lieu de ne pas prendre de risques, pourquoi ne pas apprendre à réduire le risque?
  • Tu es né(e) pour quelque chose de grand; tu es né(e) pour réaliser tes rêves; alors n’arrête jamais de rêver grand

4e principe: L’entourage

Pour les familles de la classe riche, l’environnement immédiat est très important. Et l’environnement immédiat, c’est votre entourage.

Avec qui passez-vous vos journées? Qui sont vos cinq meilleurs(es) amis(es) et que font-ils (elles) dans la vie? Quel est le vocabulaire que ces personnes utilisent? Ont-elles des actifs?

Chacune des réponses aux questions ci-dessus vous révèlera une partie de vous. En effet, un vieil adage dit: “dis-moi avec qui tu marches, je te dirai qui tu es.” C’est pourquoi vous devez sélectionner vos amis avec minutie car les mauvais amis peuvent être un danger.

Votre entourage immédiat doit être constitué de personnes qui pensent comme vous ou qui vous aideront à réaliser vos rêves. Il n’y a pas de compromis.

C’est pourquoi les riches sélectionnent attentivement les personnes avec lesquelles ils passent leurs journées. Cela entraîne leur communauté à dire qu’ils sont arrogants ou que l’argent leur est monté à la tête. En fait, cela n’est pas vrai. Lorsqu’une personne décide de devenir financièrement libre, elle décide avant tout de changer sa vie. Elle commence à avoir des rêves, des objectifs et des plans. Cependant, si les personnes de son entourage ne prennent pas ou n’ont pas pris la même décision, cela devient difficile pour cette personne car elle ne partage plus les mêmes aspirations que son entourage.

“Qui se ressemble, s’assemble.”

5e principe: L’esprit

Les familles de la classe riche vivent dans un état d’esprit qui est différent de celui des familles de la classe moyenne ou pauvre. Les familles de la classe riche font beaucoup attention à leurs pensées. Elles ont même appris à sélectionner le type de pensées qui doit entrer dans leur esprit; car pour elles, tout commence dans l’esprit; tout commence par les pensées que nous laissons entrer dans notre esprit.

Pour les riches, le monde est un monde d’abondance: abondance de paix, abondance de ressources, abondance de santé, abondance d’amour…

Contrairement aux riches, les familles de la classe pauvre ou moyenne vivent dans un monde de rareté. Elles évaluent tout en matière de manque: manque de paix, manque de ressources, manque de santé, manque d’amour…

6e Principe: La culture de l’excellence

L’un des piliers de toute intelligence, c’est la culture de l’excellence. Vous devez cultiver l’excellence. En effet, la paresse, la négligence et la nonchalance sont des graines que l’on sème et qui finissent par germer de mauvaises habitudes de vie. Plus tard, il est difficile de s’en séparer car celles-ci deviennent une seconde nature. C’est pourquoi,  la culture de l’excellence vous permettra de développer une intelligence financière de qualité.

Les étudiants devront:

  • Être ponctuels aux cours,
  • Être assidus dans leurs études,
  • Respecter leurs professeurs et leur environnement scolaire ou universitaire,
  • S’appliquer dans leur domaine d’étude comme si leur rêve en dépendait,
  • Rechercher l’excellence en tout.

Les « sans-emplois » devront:

  • Être ponctuels envers eux-mêmes,
  • Recommencer à se cultiver sur leurs centres d’intérêt, Respecter leur entourage et leur environnement,
  • S’appliquer dans toute tâche qu’ils doivent exercer comme si leur rêve en dépendait,
  • Rechercher l’excellence en tout.

Les travailleurs salariés devront:

  • Être ponctuels au travail,
  • Être assidus pendant les heures de travail,
  • Respecter leur employeur et leur environnement de travail,
  • S’appliquer dans l’exercice de leurs tâches et de leurs responsabilités comme si leur rêve en dépendait,
  • Rechercher l’excellence en tout.
  • Les spécialistes ou propriétaires de Pme-Pmi devront:
  • Être ponctuels dans leurs activités ou avec leurs clients,
  • Être assidus dans l’exercice de leurs activités,
  • Respecter leurs clients, leurs employés, leurs partenaires d’affaires et leur environnement de travail,
  • S’appliquer dans l’exercice des différents projets ou responsabilités comme si leur rêve en dépendait,
  • Rechercher l’excellence en tout.

One Response

  1. Landrine
    9 juillet 2021

Commenter