Les étapes de lancement d'un nouveau produit

5 étapes de lancement d’un nouveau produit

Comment préparer la sortie d’un produit ?

Avant de commencer les étapes de lancement d’un nouveau produit, voici quelques remarques sur l’élaboration d’un plan marketing de manière générale :

Il n’est pas nécessaire d’entrer aux petits détails, l’étblissement d’un plan marketing est requis pour aider le chef de produit, Selon la nature du projets parfoi un simple fichier Excel d’une page suffit.

  • L’importance de différencier entre 4 documents: le plan marketing (les étapes de lancement), le dossier projet (la conception de projet), le dossier de lancement (les formalités administratifs) et le planning de le suivi et de l’évaluation des actions.
  • La necessité d’exploiter les outils d’aide en informatique pour la gestion de projet simple (ex : MS Project, Taskii, Basecamp, ManyMoon…), et de partager l’accée à l’outil entre les membres de l’entreprise.
  • Il ne faut pas hésiter à se baser sur des documents de lancements précédents, mais en prenant toujours du recul pour essayer d’améliorer les process ou d’innover

Au final le plan marketing et les documents de lancement doivent servir le lancement d’un nouveau produit pour anticiper les problèmes et donner une cohérence à une sortie produit. En effet il est toujours recommandé que toute l’entreprise soit prête à tout lors de la mise en marche des processus de lancement.

Les étapes de lancement d'un nouveau produit
Les étapes de lancement d’un nouveau produit

Étape 1 – Testez votre concept de produit avant son lancement

Avant de lancer un produit, il est important de tester  la perinence de votre idée. Pour cela le chef de produits doit maitriser la stratégie de l’entreprise, la concurrence du marché et le comportement des consommateurs…

Le chef de produit doit utiliser à la fois les données statistiques / réflexions pour trouver des idées innovantes :

Au départ l’idée doit être validée entre le chef de produits et le directeur marketing. Ensuite vient la phase de validation de l’idée du concept de produit auprès des commerciaux, du service technique, et de la logistique… afin d’obtenir des avis, des précisions, des conseils, des remarques…

 il est necessaire d’avoir des entretiens personnels avec des personnes clés de chaque service. Vous devrez rassembler toutes vos informations dans un document de gestion de Projet (ou document de cadrage), avec les informations clés sur le produit ou service (fonctionnalités, prix, design, packaging, mode de commercialisation…).

Une fois ce pré-test est validé, vous pouvez focuser sur les partenaires pour tester en utilisation réelle la validité du concept.

Vous pouvez compléter la validation par une étude plus quantitative (questionnaire) avec un sondage sur votre base clients, prospects…

Étape 2 – Réalisez des outils de communication.

Vous devez instaurer des outils de communication pour aider votre réseau de distribution et éventuellement votre service de ventes directes:

Voici une liste d’outils que vous pouvez réaliser :

  • Fiche de nouveau produit
  • Argumentaires nouveaux clients / clients existants
  • Textes pour le site internet
  • Bannières de publicité sur les sites internet dans différents formats et différents messages.
  • Podcast / Vidéo / Spot Radio / Vidéo Flash / Infographie / …
  • Visibilité via des Partenariats (emailings croisés, sponsoring de newsletter…).
  • Jeu concours.
  • Autocollants sur les produits, étiquettes « promos »…
  • Livres blancs, manuels…
  • Démonstrations & présentations lors des réunions commerciales.
  • Affiliation

Le but étant de générer des prospects et de donner aux commerciaux les outils pour vendre. Puis préparez le dispositif de communication pour le lancement de l’offre:

  • Définition de l’USP( Unique Selling Proposition), du pitch, de la cible…
  • Teaser : emailing, mini site…
  • Communiqué de presse, voyage de presse, animation journaliste (dégustation de vin…), Kit de Presse…
  • Emailing d’information en interne.
  • Bon de réductions, coupons…
  • Signatures de courriels, message sur les factures, information sur le répondeur téléphonique, cartes de visites dédiées…
  • Publicité dans les magazines, journaux…
  • Cartes postales & goodies.
  • Sponsoring d’évènements sportifs ou culturels.
  • Participation à des salons.
  • Marketing direct sur la base clients & prospects: emailing, phoning, mailing, faxing, smsing…
  • Grille tarifaire et services associés
  • Enseigne, bâche extérieure…
  • Organisation d’un défi commercial et incentive.
  • Affichage (4×3), abrisbus, voitures…
  • Campagne de mots clés Google AdWords + Microsoft Ads.
  • Informations pour les prescripteurs
  • Liste des avantages concurrentiels par rapport aux concurrents.

Conseils pour un bon lancement  :

  • Il faut éviter de lancer un produit en fin de mois. 
  • Essayez de caler le lancement du produit en même temps qu’un évènement (salon, fin d’année…).

Étape 3 – Réalisez un Kit Revendeur pour le produit.

Voici quelques exemples de documents à présenter pour vos réseaux de distribution:

  • La liste des nouveautés du produit en question.
  • Sessions de formation
  • Les fonctionnalités techniques par rapport les bénéfices.
  • Des exemples et cas pratiques de la manipulation du nouveau produit. 
  • Les promotions concernant de lancement.
  • Outils adoptés pour le marketing du produit. 
  • Animations sur place en magasin, information des distributeurs. 
  • Formation à travers de Web Séminaire avec session de Questions et Réponses.

Étape 4 – Formez et informez.

le planning classique qui sert à informer sur lu lancement de produit :

Au moins 2 mois avant le lancement 

prévoyez des réunions de préparation au lancement avec les différents partenaires. Le but étant d’impliquer les différents services et les informer du lancement du produit et le planning à respecter.

1 à 3 mois avant le lancement,

Instaurer une réunion de pré lancement où vous vérifiez que toute la structure est au courant du lancement de ce nouveau produit et que tout va être réalisé pour le lancement du produit. Le but est de prévenir des éventuels incidents, le plan marketing qui sera mis en œuvre …

3 semaines à 1 mois avant le lancement ,

Faire une réunion de lancement qui aura pour but de mettre les points sur les détails sur la sortie du produit, et vérifier que toute la structure est en ordre de marche pour le lancement de l’offre.

La semaine du lancement du produit,

mettez-vous en « alerte rouge », en demandant à l’ensemble des équipes de vous remonter l’appropriation du produit par les distributeurs, les premières réactions des clients… afin d’ajuster si nécessaire votre plan de lancement et votre concept.

C’est le moment de vérifier que le plan d’actions a bien été mis en place.

Mettez en place des tableaux de bord pour monitorer les ventes de vos produits et voir si vos prévisions de ventes sont en phase.

1 mois après le lancement d’un nouveau produit

une réunion de bilan doit être programmée pour analyser ce qui s’est bien /mal passé, la réaction de la concurrence, les optimisations du produit…

Rappelez-vous que les premiers mois de la vie d’un produit sont cruciaux.

C’est pourquoi vous devrez mettre en place un tableau de bord simplifié avec les indicateurs clés à surveiller : nombre de produits vendus, CA généré…

 Prévoir un programme de relancement.

Conseils :

  • Listez toujours une To do List avec les responsables et les dates limites, avec une alerte pour vérifier que tout est bien au jour dans le planning.
  • Prévoyez des réunions individuelles pour vérifier l’avancement des sous tâches. Si nécessaire programmez un point hebdomadaire.
  • Lors des réunions laissez chacun des membres présenter sa partie afin qu’ils s’approprient les tâches à effectuer.
  • Organisez un pot pour le lancement du projet et pour la fin.

Étape 5 – Lancer le produit

S’assurez-vous à quel moment vous allez le lancer, sur quel marché, auprès de quelle clientèle et de quelle manière.

L’internet est un instrument pour rencontrer ses clients et prospets. La réalisation d’un Tour d’Afrique permet souvent de faire la différence lors d’un lancement d’un produit.

Voici ci-dessous nos conseils pour réussir un Tour d’Afrique :

  • Soignez le thème et les lieux pour votre évènement, car c’est souvent le petit plus qui va motiver vos distributeurs à se déplacer (endroit insolite, animation fun…).
  • Apportez de la vraie valeur ajoutée pour une rencontre face à face, par exemple des ateliers, une rencontre avec les décideurs, une formation.
  • Prévoyez une hôtesse pour l’accueil lors de la matinée, elle fera l’accueil, la distribution des badges, la distribution du sac remis à la fin de la matinée. Elle devra aussi cocher la liste des présents. 
  • Ne commencez pas trop tôt : certains de vos invités vont sans doute venir de loin, et donc il faut penser à ceux qui feront 1h ou 2 heures de trajet pour venir.
  • Nous vous conseillons de dormir très près du lieu de l’événement afin d’éviter les déplacements et le stress du matin avec les embouteillages.
  • Soyez présent 45 minutes avant le début officiel de la manifestation de lancement.
  • Déposez de quoi noter sur les sièges des participants 1 stylo + 1 bloc note + 1 étude de satisfaction sur la matinée + 1 bon de commande (si nécessaire !).
  • Essayez de satisfaire vos invités: souvent la qualité de la nourriture a plus d’importance que le lieu !
  • Mettre en place une véritable chaine de confirmation de présence.
  • Instauriez un espace d’affichage sur le lieu le jour même
  • Prévoyez des badges d’identification pour vos participants et les personnes de l’équipe.
  • N’oubliez pas de faire l’accueil des participants, en discutant avec eux, en leur proposant un café… Cela permet de trouver des anecdotes, et parfois de « briser la glaçe ».
  • Devriez avoir toujours une petite session de questions / réponses
  • Prévoyez un émail de remerciement 24h après avec un lien vers les présentations effectuées aux personnes qui ne sont pas finalement venues.
  • Proposez à des partenaires de « louer » des stands lors de votre Tour d’Afrique (1 table + Totem), afin de cofinancer votre évènement.
  • Si votre évènement nécessite un materiel informatique, vous pouvez le louer. Néanmoins la location est mois coûteuse que l’achat.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *