résumé cours marketing PDF

résumé cours marketing pdf

Voila ce qu’il faut retenir du cours de marketing (résumé) :

  1. Le marketing est l’art de vendre au consommateur ce qu’il souhaite acheter. De nombreuses entreprises dépensent donc des fortunes en étude de marché, recherche et développement, communication et force de vente afin d’imposer leurs nouveautés.
  2. Le taux d’échec des nouveaux produits étant élevé, certains services marketing tentent de revenir à des méthodes moins onéreuses et plus respectueuses du développement durable.
  3. Les manuels de marketing enseignent souvent qu’il faut flatter le client, son ego et manipuler son besoin inné de reconnaissance. L’achat statutaire ou le snob effect sont des classiques du Marketing.
  4. J’achète, donc je suis. Tous les produits de luxe utilisent cette méthode. Les marges sont confortables et le client est satisfait.
  5. La pyramide de Maslow, les socio styles, les études de marché ont pour but de comprendre les raisons d’achat des consommateurs toujours plus volatiles et infidèles. Le manque de temps, les plateformes électroniques, le choix infini proposé par internet rendent le client toujours plus exigeant et inconstant.
  6. Jamais les clients n’ont eu autant de choix.
  7. Le marketing semble donc indispensable. Mais confondre commerce et profit à court terme ne permet pas de pérenniser une entreprise et sa gamme de produits/services. Nombre d’entreprises ont mis des années à rentabiliser de nouveaux produits afin d’acquérir une clientèle satisfaite et fidèle.
  8. Le Marketing souvent décrié n’est pas une solution magique pour vendre. Il s’agit d’actions coordonnées, organisées et dosées suivant le temps et le type de client.
  9. Dans un marché libre avec une forte concurrence, le Marketing permet souvent aux entreprises de survivre et de se développer. L’abus de Marketing peut aussi étouffer un marché.
  10. La difficulté d’un service marketing est donc de trouver un subtil équilibre entre besoin de vendre, de résister aux concurrents, de lancer des nouveautés et de communiquer avec authenticité.
  11. Etudier le marché peut inclure des dépenses somptuaires. La participation de panélistes, d’enquêteurs, de psychologues permet de mieux cerner les attentes des consommateurs. Les techniques basées sur le hasard ou la reproduction dans un échantillon de la population mère ont fait leurs preuves.
  12. Mais cet acharnement à toujours tout étudier peut aussi mener à des changements de comportement soudains et imprévus. L’exemple actuel est le divertissement par streaming. Les grandes chaînes de télévision ont largement usé et abusé de la publicité et ont formaté nombre de programmes en fonction des attentes des spectateurs.
  13. Le résultat est que de nombreux foyers refusent désormais la télévision classique ou la regardent beaucoup moins. Le streaming a éliminé la publicité. La vidéo à la demande a éliminé le choix imposé et limité des programmes. La liberté de choix l’a emporté.
  14. Le spectateur ne peut plus être considéré comme un acteur passif qui ingurgite des publicités sans réfléchir. Ce temps est révolu. Internet et ses multiples sites ou plateformes redonnent également le pouvoir aux clients. Un seul clic et il change de fournisseur. Cette multiplicité de l’offre change l’attitude des clients.
  15. Abuser à nouveau de la publicité sur internet est un réflexe classique qui aboutira aux mêmes effets.
  16. Certaines entreprises refusent même désormais de faire de la publicité. Leur principe est de baser toute leur stratégie sur la qualité du service rendu, l’accueil dans le point de vente et le bouche à oreille positif.
  17. Même s’il peut s’agir d’une évidence, la qualité de l’accueil du client dans le point de vente est déterminante, et parfois oubliée.
  18. Certains dirigeants d’entreprises de services estiment d’ailleurs qu’il vaut mieux d’abord former, motiver et encadrer correctement ses équipes plutôt que de dépenser des sommes astronomiques en publicité. De grands groupes de services ont parfois découvert tardivement que dépenser des millions d’euros en publicité avait des effets limités si le personnel ne se sentait pas concerné et reconnu.
  19. Investir sur le capital humain est souvent beaucoup plus efficace.
  20. Toutes les techniques de Management inspirées d’Organisational Behavior visent à développer l’épanouissement des employés. Si mon salarié est satisfait de son activité, le client s’en rendra compte et mes ventes augmenteront. Raisonnement basique mais souvent très efficace.
  21. Commencer par croire en ses employés, leur faire confiance, leur donner les moyens d’apprendre et de comprendre permet de limiter les budgets Marketing toujours plus extensibles.
  22. Le Management et le Marketing sont liés. Vendre sans maîtriser les méthodes commerciales est long et difficile. Mais vendre avec un personnel convaincu et concerné est encore mieux.
  23. Vendre un produit sans vendeur et sans communication est souvent compliqué et périlleux, mais de multiples entreprises ont fait le choix de la qualité et ont réussi à convaincre sur le long terme.
  24. Le plus difficile n’est pas de vendre une fois mais de renouveler la vente. Faire revenir le client est une démarche complexe.
  25. La qualité du personnel commercial est vitale. Les métiers de la vente sont parfois négligés mais comment faire du Marketing sans avoir jamais rien vendu.
  26. Le Marketing reste l’art de vendre. Tous les artifices qui entourent le commerce et ses multiples stratégies sont souvent un décor attirant mais rien ne remplace un bon commercial.
  27. Le nerf de la guerre est le chiffre d’affaires et surtout la marge opérationnelle. Vendre en bradant ses produits est une solution sans lendemain. Recruter des commerciaux efficaces a toujours été délicat mais les changements actuels et les nouvelles technologies montrent l’urgence de faire confiance à ses vendeurs.
  28. Apprendre à s’exprimer correctement, à argumenter, à faire preuve d’une grande ténacité, à innover sont des atouts pour toutes les professions dans une entreprise.
  29. La vente mène au Marketing. Le Marketing mène au client.
  30. Comme toutes les sciences, le Marketing est indispensable mais n’est pas une potion magique.
  31. Apprendre à en maîtriser les techniques est très utile pour développer son activité commerciale mais en abuser mène parfois au déclin rapide.
  32. Le Marketing permet avant tout de vendre. Rien n’empêche de respecter ses employés, de respecter ses clients et de faire du commerce avec des produits de qualité et un service efficace 

Vous pouvez télécharger le résumé cours marketing PDF via le lien:

Télécharger résumé cours marketing pdf 

 

Leave a Comment