management général cours résumé S1

management général cours résumé

management général

A travers le management général cours résumé; l’étudiant va comprendre le cours de management .

Ce cours de management fait partie du programme de S1 en économie et gestion.

l’entreprise c’est quoi ?

L’entreprise est une unité de production de biens et de services ainsi qu’une unité de répartition De richesses, c’est l’approche traditionnelle.

Mais selon l’approche systématique, l’entreprise est définie comme ayant des caractéristiques propres

Unité de production: L’entreprise doit produire des biens et des services destinés à être vendus sur un marché en combinant des facteurs de production

Unité de répartition : L’entreprise doit créer des richesses sous forme de valeurs ajoutées, à répartir entre les différents participants à l’activité économique. Ainsi que cette valeur ajoutée servira à rémunérer l’ensemble des agents économiques .

les caractéristique du système d’entreprise

L’entreprise réalité économique et sociologique, est un système organisé, ouvert et finalisé.

1- L’entreprise est un système organisé :

C’est une unité structurée constituée d’organes hiérarchisés et spécialisés, et d’un certains Nombre de liaisons les reliant.

a. Les organes :

On distingue plusieurs types d’organes :

  • Les organes permanents : le directeur, chef d’usine,…
  • non permanents : unité d’étude, commission d’enquête,…
  • réglementaires : le conseil d’administration, de surveillance,…
b. Les liaisons :

Ces liaisons entre organes permanent peuvent être :

Hiérarchiques : autorité d’une personne sur la totalité de l’activité de l’autre personne.

Fonctionnelles : c’est l’autorité de compétence d’une personne sur l’autre mais limitée à son domaine de spécialité.

Conseils : il s’agit de spécialistes qui assistent un membre de l’hiérarchie dans ses décisions.

2- L’entreprise est un système ouvert :

L’entreprise est en relation avec son environnement.

3- L’entreprise est un système finalisé :

En fait, l’entreprise poursuit une double finalité :

• Une finalité à caractère personnel : le pouvoir, le prestige de l’entrepreneur…

• Une finalité à caractère institutionnel : d’abord économique, il s’agit de la survie et du Développement de l’entreprise. Ensuite sociale, il s’agit de la satisfaction du personnel de Cette entreprise.

les critères de classification des entreprises

A. Critères juridique

on distingue deux types d’entreprises :

  • privée (un seul propriétaire) publique ou mixte(le capital est détenu totalement par L’Etat)
  • Les entreprises peuvent êtres classées entre : individuelle+sociétaire (personne/ sociétaire)
  • Les sociétés de personnes : les associés sont responsables sur leurs patrimoines propres, des dettes de la société en échange de leurs apports. Et que les associés reçoivent des parts sociales qui ne peuvent être cédées à des tiers (SCS, SNC)
  • Les sociétés de capitaux : la responsabilité des associés est limitée au montant de leurs apports, par ailleurs, les titres remis aux actionnaires sont des actions librement cessibles (SA,SARL)
B-critères dimensionnel :

1-Chiffre d’affaire : mesure la part de marché

2-la valeur ajoutée : mesure la richesse créer a l’intérieure de l’entreprise

3-l’effectif : permet d’apprécier l’importance du facteur de production travail

4-les capitaux propres : mesurent entre autre l’importance des fonds apporte par les propriétaires

5-le résultat de l’entreprise : traduit la Rentabilité de l’entreprise

C-critère base sur l’activité économique

Selon la nature de leur activité, les Entreprises sont aussi classées par Branche ou par secteur

Branche : ensemble d’entreprise qui produisent une même catégorie de bien

secteur : ensemble d’entreprise ayant la même activité principe : Le secteur primaire ; secondaire et tertiaire.

l’entreprise et son environnement

On subdivise l’environnement externe de l’entreprise en deux composantes :

Le micro-environnement :

Ce dernier influence plus particulièrement les entreprises d’un même secteur d’activité. Ces Principales variables sont celles du marché dans lequel évolue l’entreprise, c’est à dire ,cette dernière doit être en mesure d’identifier, décrire et comprendre les niveaux de son micro économique

Ex : la clientèle, les habitudes de consommation de cette clientèle, les concurrents potentiels,…

Le macro-environnement :

C’est l’environnement général qui influence la fonction de l’ensemble des entreprises. Il est géographique, politique, technologique, culturel… et écologique. :

  • politique : les décisions politiques sur les thèmes de la fiscalité ou du social
  • économique : on retrouve ici les grands tendances liées a la conjecture économique ou encore la politique monétaire qui vont se influencé sur l’activité de l’entreprise
  • socioculturel : les facteurs démographiques, culturel moral ou l’évolution des modes de vie peuvent en partie expliquée Le comportement de l’entreprise et de son marché
  • technologique : l’entreprise peut utiliser une technologie suffisamment moderne pour être compétitive, elle doit constamment adopter son outil de production aux exigences de la concurrence,
  • Écologique : il reflète a la l’évolution des réglementions liées a la protection de l’environnement
  • Un environnement légal : toutes sociétés devront respecter les lois, règlement et autre décret qui vont régir l’exercice de l’activité économique.

Les finalités de l’entreprise

La finalité de l’entreprise est sa raison d’être. La finalité principale de l’entreprise est de faire du bénéfice mais chaque entreprise a ces propres finalités influencées par les valeurs personnelles de ces dirigeants et des associés, l’histoire de l’entreprise et les contraintes de l’environnement.

responsabilité sociétale de l’entreprise RES

La RSE se traduit par une prise de responsabilité de l’entreprise en vers tous les membres et tous les aspects de
la société. Elle va alors s’attacher à mettre en œuvre des actions qui contribuent à améliorer la société et à protéger l’environnement en liaison avec les institutions, les fournisseurs, les clients, les salariés, les actionnaires…

Il s’agit pour l’entreprise de décliner les principes du développement durable à son échelle.
Le développement durable c’est produire sans nuire à demain (préserver les générations futures).

les fonctions de l’entreprise

Au début du siècle, Fayol, un ingénieur français, a analysé les fonctions de l’entreprise et en a distingué 6 fonctions:

  • Technique (production, transformation…),
  • Commerciale (achats, vente…),
  • Financière (recherche gestion des capitaux),
  • Sécurité (protection des biens et des personnes),
  • Comptable (établissement des documents comptables, calcul des coûts…),
  • Fonction administrative (direction, prévision, coordination et contrôle)

les structures de l’entreprise

L’entreprise est un système organisé et structuré, et la structure constitue un élément essentiel pour en assurer le fonctionnement optimal.

Définition de la structure : La structure d’une entreprise est l’ensemble des dispositifs par lesquels une entreprise répartit, organise, coordonne et contrôle ses activités.

L’ensemble de la structure d’une entreprise est représenté par un organigramme qui montre la répartition des
domaines d’activité et de supervision/dépendance des différents agents, la direction générale figurant au sommet

1-Structure hiérarchique :

elle repose sur le principe d’unité du commandement (, chaque salarié ne dépendant que d’un seul supérieur hiérarchique) /la délégation de l’autorité (c’est la transmission de l’autorité par un supérieur hiérarchique à un subordonne ) /le principe de la responsabilité absolue(c’est l’obligation pour un subordonné d’accomplir les taches et d’expliquer les résultats non obtenus ,c’est ainsi que le supérieur doit déterminer les objectifs attendus)

Avantages : simplicité du commandement, clarté et sécurité, précise de l’autorité et de la compétence, facilement compréhensible

Inconvénients : cloisonnement, mauvaise circulation de l’information, lourdeur, bureaucratie ,le risque de
centralisation

2-Structure fonctionnelle :

elle repose sur le principe de division fonctionnelle de l’autorité et de pluralité du commandement, tout salarié dépendant de plusieurs chefs, ainsi que chacun n’ayant autorité que dans son domaine de compétence.

Avantages : spécialisation très efficace du personnel, regroupement des compétences.

Inconvénients : difficultés de coordination car chacun n’envisage l’entreprise que du seul point de vue de sa
fonction, risque de dilution des responsabilités, risque de non exécution de certaines tâches. Car chacun croyant
qu’un autre s’en charge.

3-structure staff and line (hiérarchico-fonctionelle) :

est un système qui cherche à cumuler les avantages et à éliminer les inconvénients H .F, elle repose deux principe :

– l’unité de commandement : le pouvoir appartient à des chefs hiérarchique sont en « line » (ligne hiérarchique),(opérationnels),

-la spécialisation : c’est le fait de responsables qui conseillent sont au « staff »(ce sont les fonctionnels) elle repose sur le principe d’unicité du commandement et de la nécessité de recourir à des organes de conseil composés de spécialistes.

Le chef hiérarchique décide et Les responsables fonctionnels aident à la décision.

On a alors 2 lignes :

– la ligne de commandement (directeurs opérationnels).

– la ligne de conseil (directeurs fonctionnels qui ne donnent pas d’ordre).

Cette structure s’appelle aussi « staff and line » (staff : conseille – line : pouvoir de décision).

Avantage :  la simplicité et la séparation des responsable, elle accroît la compétence de l’organisation. Ainsi que elle facilite la prise de décision.

Inconvénient:

  • risque de relations difficiles entre les opérationnels et les fonctionnels,
  • l’apparition du staff élève le coût de fonctionnement,
  • risque de substitution de l’état-major aux responsables hiérarchiques
  • risque de coût chers des services de l’état-major

4-la structure désaisonnalisée :

elle repose sur le principe de la décentralisation du pouvoir et de la décentralisation des décisions. Alors que La forme divisionnelle distingue très nettement la direction générale et les directions opérationnelles.

Quelque définitions très important :

à la fin de ce cours résumé en management général on vous propose les définitions suivants:

Une Personne physique :

est un être humain doté, en tant que tel, de la personnalité juridique

Une personne moral:

Une personne moral doit avoir u,e personnalité juridique. Généralement une personne morale se compose d’un groupe de personnes physiques réunies pour accomplir quelque chose en commun.

Le secteur informel :

le secteur informel comme l’ensemble des activités économiques qui échappent à la régularisation de l’État et qui se réalisent en marge de la législation

L’inflation :

L’inflation désigne l’augmentation générale et durable des prix des biens et services de consommation. Car Elle entraîne la diminution du pouvoir d’achat d’une monnaie.

formalisation :

Ensemble de règles et de procédures dans l’organisation ; abondance de règles et de procédures ne favorisent pas la réactivité et l’adaptabilité

Cloisonnement :

C’est le fait de l’existence au sein d’une entreprise d’une séparation entre les devisions qui la constituent

centralisation : 

Répartition du pouvoir et de délégation dans l’organisation.

Les organes opérationnels :

Les organes opérationnels concourent directement à l’activité de l’entreprise : services Achats, Ventes, Livraisons, Magasin. C’est pour cela Les opérationnels font partie de la ligne hiérarchique. Ils comprennent les responsables des directions, des services et les employés.

Les organes fonctionnels :

Les ont pour rôle de conseiller, d’assister : Recherche, Contrôle, Marketing, DRH., fonction de Secrétaire Général, fonction d’Assistant.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *