exercices corrigés provisions

10 exercices corrigés provisions PDF

Economie-Gestion met à votre disposition plus de 10 exercices corrigés en provisions pour dépréciation des éléments du patrimoine. Ces exercices traitent en général les dépréciation des types de stocks, des créances et les TVP. Ainsi que l’enregistrement comptable des opérations de régularisation en provisions.

Ces exercices corrigés en provisions permet de bien assumilé le cours de comptabilité générale.

Exercices corrigés provisions:

I- les provisions pour dépreciation des éléments d'actif :

C'est quoi une provision en comptabilité générale?

La provision est une constatation comptable d'une diminution probable mais non définitif de la valeur du patrimoine de l'entreprise. Autrement dit, elle est un élément figurant au bilan d'une entreprise. Elle représente une charge enregistré à l'exercice en cours mais dont l'échéance et/ou le montant ne est pas encore connus.

Voir : 124 exercices en comptabilité générale approfondie.

Les types de provisions traités par dans les exercices:

A- Provisions pour dépréciation des immobilisations :

Elles concernent en générale des immobilisations non amortissables (incorporelles, corporelles et financières).

B - Provisions pour dépréciation des stocks :

La provision pour dépréciation des stocks a pour but de ramener la valeur en cours du stock. La dépréciation susceptible d'être observé par le biais de provision est donc égale à la différence entre le prix de revient et son valeur à la date de l'inventaire permanent.

C - Provision pour dépréciation des créances :

Au moment de l’inventaire, l’entreprise doit distinguer entre les clients ordinaires (jugés sans problèmes), et ceux qui présentent des difficultés de paiement (à reclasser parmi les clients douteux ou litigieux) et ceux qui sont définitivement insolvables (à solder).

D - Provisions pour dépréciation des T.V.P :

A la clôture de l’exercice, on compare la valeur d’entrée des titres (prix d’achat, valeur d’origine) avec leurs valeurs d’inventaire (coût boursier, valeur probable de négociation).

En vélin du principe de prudence, les mois-valeurs sont prisent en compte (VO > VI) donc constitution d’une provision, mais les plus-values (VE < VI) sont ignorées.

La compensation entre plus-values et moins-values de titres de natures différentes, n’est pas permise. En revanche, pour les titres de même nature, mais achetés à des dates différentes et à des coûts différents ; cette compensation peut exister.

E - Les cessions des éléments provisionnés :

La cession d’une immobilisation provisionnée : Produits de cession des immobilisations et  VNA des immobilisations cédées. Ainsi les comptes de provisions et de reprises sur provisions relatifs aux immobilisations cédées.

II - Les provisions pour risques et charges :

Le dernier exercice traite les provisions pour risques et charges qui sont destinées à couvrir des risques et des charges. Ainsi que de couvrir les événements qui surviennent ou en cours rendent probables.

Lorsque le délai de réalisation du risque ou de la charge est estimé supérieur à un an. Donc il s’agit de " Provision durable pour risques et charges ". Si ce délai est inférieur ou égal à un an, il s’agit ‘‘  D’autre provision pour risques et charges ’’.

Autres exercices en provision corrigés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-Vous

Recevez Gratuitement Nos Articles